• Zéro herbicide depuis 2015….

    Publié le par dans La vie de la vigne |

    Bonjour à tous,

    Comme vous le savez, je ne mets plus d'herbicides dans mes vignes depuis 2015. En général, je ne fais pas les choses à moitié, j'avais donc décidé cette année là de passer toute l'exploitation, d'un coup, en zéro herbicide. En 2015, j'ai donc acheté des interceps adaptables sur mon petit chenillard de 4CV pour travailler le sol sous les rangs de vigne.

     

     

     

     

     

     

     

    J'ai également investi dans une grosse tondeuse en 2016 car il fallait bien trouver une solution pour supprimer l'herbe au milieu des rangs de vigne, la petite tondeuse du jardin n'ayant pas survécu à la tâche.

    En 2017, j'ai investi dans une débroussailleuse car je me suis rendu compte que je ne pouvais pas utiliser ma grosse tondeuse ou les interceps dans toutes les parcelles. J'en ai effectivement 33 que je ne peux pas travailler à l'identique et qui sont parfois difficiles d'accès.

     

    Après 3 campagnes viticoles sur un rythme plus que soutenu,  je me suis vite rendu compte que je m'étais peut être un peu emballé. J'ai cru que l'herbe allait avoir raison de mon engagement et de mes forces.  Après une analyse de la situation à l'automne 2017, je me suis rendu à l'évidence: je n'avais pas un matériel suffisament puissant pour continuer dans la voie du zéro herbicide. J'avais donc deux options: soit je ré-utilisais du déserbant, au moins sur une partie de mon exploitation, soit j'investissais, de nouveau, dans du matériel plus puissant. Dilemnme important entre mes convictions et mon budget. Après plusieurs mois de réflexion, je n'ai pu me résoudre à renoncer à mes convictions. J'ai donc choisi la deuxième option. L'achat d'un chenillard de 24CV équipé d'interceps, de coeurs et de rasettes pour charuter est un investissement important pour notre exploitation mais je ne pouvais accepter de revenir en arrière. L'arrêt du desherbant a tant de bénéfices pour mes vignes, pour la faune et la flore, pour ma santé et votre santé que j'ai préféré faire le choix de m'endetter une fois encore pour continuer dans la voix que j'ai choisi. 

    Depuis quelques jours, j'ai commencé à travailler les sols avec ce nouveau matériel et je suis un vigneron heureux, à nouveau rempli d'espoir et de volonté pour travailler mes terres en préservant notre environnement et notre santé. Voici quelques images ci-dessous vous présentant ce nouveau matériel et le travail réalisé avec.

     

       

     

    Merci de votre confiance et de votre fidélité. C'est un soutien précieux dans les moments de doute.

    Bien à vous

    Benoitsmileyheart

    Share Button